Location courte et location longue durée, tout ce qu’il y à savoir

Location courte et location longue durée, tout ce qu’il y à savoir

De nos jours, l’achat d’une voiture devient une option pour les entreprises ou pour les particuliers par l’existence de la location. La location automobile se définit comme une action de mettre à disposition d’un tiers, qui peut être une entreprise ou un particulier, un service ou une bien pour une durée limitée et une prestation de service définie par un contrat initial. C’est ainsi que le secteur de location se décompose en deux domaines d’activités : la location sur une courte durée et la location sur une longue durée.

La différence entre la location courte et longue durée

Tout d’abord, comme son nom indique, le secteur de location courte durée se différencie de celui de la location longue durée par la durée du contrat de location.

La location à courte durée consiste, pour l’automobiliste, de louer un véhicule à l’heure, à la demi-journée, à la semaine ou encore au mois dans le cadre d’une activité professionnelle. Le locataire choisit alors entre les différentes catégories d’une flotte proposée par le loueur.

Concernant la location à longue durée, c’est une location liée à un contrat d’option d’achat (LOA) qui a une durée entre 12 mois à 6 ans, au maximum. Le véhicule est alors à la disposition du locataire qui choisit la marque, le modèle, les options et la couleur.

Les principes sur la location courte durée

Pour ce type de location, le loueur est le propriétaire du véhicule. Il propose une voiture en bon état de marche au locataire, et se charge des vidanges, des changements de pneumatiques, des freins et toute réparation nécessaire ainsi que tous les entretiens obligatoires. A part cela, le locataire doit choisir la formule qui lui correspond en effectuant un dépôt de garantie et le règlement de la location : durée de location et garantie de l’assurance.

Le locataire s’engage à prendre soin du véhicule, de l’utiliser de manière responsable mais aussi d’assurer les entretiens mineurs comme la pression des pneumatiques ou le contrôle des différents niveaux. Il s’engage également à rendre la voiture au moment convenu par le contrat. Le locataire doit alors rendre le véhicule suivant les conditions imposées par le loueur. Celui-ci doit, par ailleurs, être en bon état. Si des dégâts sont constatés, des frais de remise en état pourront être facturés en plus. 

Les règles élémentaires pour une location à longue durée

Pour une location d longue durée, le bailleur a pour obligation d’étudier les capacités de remboursement de l’automobiliste par rapport au loyer associé au financement. Il se charge aussi de préciser les différentes modalités du contrat qui ont été négociées en concession : prix du véhicule, entretien, garantie et kilométrage maximal.

L’automobiliste doit s’acquitter des différents loyers et fournir les documents nécessaires à l’étude de sa situation financière sans cacher des informations comme l’existence de crédits déjà en cours. En parallèle à cela, il a pour obligation de prendre soin du véhicule, de l’entretenir suivant les exigences du constructeur dans un centre agréé si ce dernier choisit d’effectuer lui-même les entretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top