Bilan sur la sécurité routière 2019

Bilan sur la sécurité routière 2019

Le bilan annuel sur la sécurité routière est indispensable afin de connaître le taux d’accidentalité. Cela va permettre de comprendre les divers mécanismes des accidents de la route et de prendre des mesures préventives pour diminuer les risques. En France métropolitaine, les autorités ont confirmé un taux d’accident stable sur les sept premiers mois de l’année. Les causes des accidents sont nombreuses. Même si le bilan routier est actuellement en amélioration, les comportements de certains conducteurs sont souvent la cause d’accidents graves et parfois mortels sur la route.

Les deux roues moins touchées par les accidents

Jusqu’au mois de juillet dernier, les autorités ont recensé 1 843 morts sur les routes, soit 9 de moins que l’an dernier à la même saison. Comparé à l’année 2018, le taux d’accident est resté stable cette année.

Toutefois, il faut savoir que l’année 2018 a connu une baisse historique de la mortalité routière. Même si les mois de juillet et août sont des périodes toujours chargées en départ de vacances, l’amorçage d’une stabilisation était primordial. C’est pourquoi ce taux a pu être maintenu. Cela est dû au fait que durant les trois premiers mois de cette année, le nombre de morts sur les routes a vraiment augmenté de manière inquiétante.

En raison de la destruction de certains radars dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, les automobilistes ont eu un relâchement de comportement. D’où la prise de mesures strictes par toutes les entités concernées.

Par ailleurs, les cyclistes et les motards sont particulièrement concernés par la baisse du taux d’accident. Par contre, pour les piétons, la mortalité a augmenté.

Les causes des accidents de la route

Dans 90% des cas des accidents de la route, les causes humaines sont à leur origine. En premier lieu, la distraction au volant est souvent mentionnée par les policiers dans leurs rapports d’accidents. Ainsi, avant de prendre le volant, il est conseillé d’éloigner toutes les sources de distraction pouvant nuire à ses réflexes.

À part cela, l’ivresse est également la principale cause d’accident sur la route. Depuis 2010, il a été constaté que l’alcool au volant était responsable de 160 décès annuels. En revanche, l’excès de vitesse constitue aussi une des causes fréquentes des accidents de la route. Afin d’éviter les accidents et pour réduire le nombre de décès et de blessé, chaque conducteur doit réduire sa vitesse de 5km/h.

Il a été également constaté que la fatigue au volant est impliquée dans 20% des accidents mortels survenant sur les routes. De ce fait, les conducteurs ne doivent pas surestimer leur vigilance et sous-estimer leur fatigue.

Mis à part les causes humaines, certains facteurs comme la météorologie ou encore des causes techniques peuvent être à l’origine des accidents. La présence de brouillard, une mauvaise visibilité causée par un phénomène climatique comme la pluie ou la neige sont susceptibles de provoquer un accident.

De plus, les facteurs techniques peuvent accentuer le risque d’accidentalité. Les accidents peuvent être dus à un mauvais état du véhicule ou aussi à l’état des infrastructures. Malgré ces différents facteurs, le comportement du conducteur sera toujours impliqué dans ces accidents de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top